Château de Bourglinster

On retrouve des traces du château en 1098. Linster est mentionnécomme possession de Saint-Siméon de Trèves et un ancien château de plaine est documenté à Altlinster. À l’époque, le château comprend un donjon-résidence, une chapelle et une enceinte. Il sera repris par Les époux Béatrice de Linster et Thierry de Fontoy, sénéchal de Luxembourg, en 1231.
A partir de la 2e moitié du 14e siècle, la famille d’Orley s’installe au château. C’est de cette époque que datent la transformation de la chapelle castrale et la construction d’un bâtiment-donjon du côté nord.
Fin du 14e siècle et 15e siècle a lieu la construction du château inférieur (maison de Waldeck) avec fossé, portes fortifiées et deux tours de défense. Les châteaux seront partiellement détruits entre 1542 et 1544, pendant les guerres entre Charles-Quint et François Ier. Dès 1548, on procède à la construction de l’aile Renaissance du côté sud, en maintenant une paroi du donjon-résidence.
Entre 1682 et 1684, les troupes françaises détruisent à nouveau des parties du château inférieur. Pendant le 2e quart du 18e siècle, la façade de style baroque est construite au fond de la cour d’honneur.
Différents propriétaires se succèderont du 18e au 20e siècle  jusqu’à l’acquisition de celui-ci par l’État luxembourgeois en 1968. Entre 1969 et 1988, les travaux de consolidation, de réparation et de restauration du château et de ses dépendances sont menés à bout.
Aujourd’hui, le château accueille des expositions, des cycles de concerts, des conférences et des réceptions. Des ateliers d’Art se tiennent également régulièrement dans la cour du château.