En groupe

Jouer à plusieurs…

« Colin-Maillard »
Au début de la fête, certains sont timides… ou ne connaissent pas bien les autres invités. Après avoir fait les présentations, on bande les yeux d’un volontaire qui doit ensuite deviner à tâtons celui qui se trouve devant lui…

« Attrape » objet
1 arbitre pose un petit objet (ex bouchon en liège)par terre. Il y a 2 équipes composées de 4 joueurs ou plus. Un joueur de l’équipe A a les yeux bandés de même pour l’équipe B. Ils ont chacun un coach qui va les guider: « à gauche », « à droite »… le premier qui attrape l’objet a gagné. On change les joueurs et on recommence. A la fin on regarde quelle équipe a accumulé le plus de points.

« Paf » ballons
Nécessaire: Des ballons à gonfler et des petites ficelles. Attacher un ballon à chacune des jambes des enfants. Il faut ensuite tout mettre en oeuvre pour conserver les ballons en essayant de ne pas se les faire exploser tout en sautant sur les ballons accrochés aux jambes des petits camarades !! (Proposé par Jean-Claude)

Croc-chocolat
Matériel nécessaire: une tablette de chocolat, une assiette, un couteau, une fourchette, une paire de gands, un bonnet, une écharpe, un dé.
Chacun à sont tour lance le dé . Le premier qui fait 6 doit rapidement enfiler les gands, le bonnet et l’écharpe avant de pouvoir commencer à manger le chocolat (avec le couteau et la fourchette bien-sûr…) Attention ! Pendant ce temps, les autres joueurs continuent à lancer le dé chacun à leur tour. Si l’un d’entre eux fait 6 avec le dé, on lui passe tous le matériel et c’est à lui de revêtir les habits et de tenter de croquer du chocolat !

Le Roi du silence
Le bon Roi est fatigué (rôle tenu par un adulte ou un des enfants)… yeux bandé, il fait la sieste.
Sous son trône, il y a des pièces d’or (chocolat, bonbons…). Qui arrivera à être assez discret pour lui voler ? Chacun essaie à son tour. On peut compliquer le jeu un attachant un tambourin au voleur par exemple…

« Pauvre petit chat » !
Les joueurs sont assis en cercle. Au milieu, un joueur désigné comme chat, doit aller auprès des différentes personnes en miaulant. La personne choisie doit alors, SANS RIRE, lui caresser la tête et dire très sérieusement « Pauvre petit chat… » Si elle ne peut s’empêcher de rire, elle devient le chat. Fous rires garantis !
Variante: COCO EST BIEN ASSIS? Les joueurs sont assis en cercle et l’un d’entre eux est debout, les yeux bandés. Il va s’asseoir à tâtons sur les genoux d’un joueur et demande: »Coco est bien assis? ». Cette personne doit répondre « oui ». Le but est de prononcer la question de façon à faire éclater de rire le joueur sur les genoux duquel on est assis et deviner ainsi plus facilement de qui il s’agit. Celui qui est démasqué devient Coco.

Jeu de la moustache
Chaque joueur doit faire une moustache avec un mouchoir en papier et la maintenir en place en relevant sa lèvre supérieur vers son nez. Evidemment avec le fou rire la moustache tombe. Le dernier qui arrivera à garder sa moustache qui gagne le jeu ! (Proposé par un surfeur)

Attrapp’ pinces-à-linge
Au début du jeu, chacun attache 3 pinces à linge sur le tissu de ses manches. Au signal, course aux pinces à linge. Si on en attrape une, on l’attache sur soi. Lorsque l’arbitre siffle la fin du jeu, on fait les comptes !

L’incontournable chaise musicale et sa variante…
Tout le monde connaît le jeu de la chaise musicale: on place une chaise de moins que le nombre de participants et il faut se dépêcher de s’asseoir lorsque la musique s’arrête… Celui qui reste debout est éliminé. On enlève à chaque fois une chaise de plus !
Petites variantes pour les plus jeunes ou lorsque l’on a pas la place: on remplace les chaises par des carrés de carton, des pièces de grands puzzles en caoutchouc ou des coussins par exemple. En avant la musique !

Fringues musicales
Matériel nécessaire: un grand sac plein d’habits.
Le jeu: Une personne transportant un grand sac plein d’habits déambule parmi les danseurs. Lorsque la musique s’arrête, celui devant lequel elle se trouve doit pêcher un habit dans le sac et l’enfiler. N’oubliez pas les photos-souvenir à la fin du jeu !

Balle au menton
Il suffit de se procurer une petite balle. Le premier joueur la coince sous son menton et tente de la passer sous le menton du joueur suivant…
Contorsions hilarantes au programme !

Devine !
Placer quelques objets dans un sac de toile. Sans regarder, les enfants doivent deviner ce qu’ils touchent.
Variante: sentir et/ou goûter. On bande les yeux d’un participant et on lui fait sentir ou goûter des aliments et des épices. Et si on devinait des sons ? (bruits de clés, papier que l’on déchire, liquide que l’on verse…)

Le « fameux » jeu de la casserole…
On bande les yeux d’une personne. Les autres se chargent de placer une casserole retournée sur un bonbon ou une autre surprise. Armé d’une cuillère en bois, le candidat aux yeux bandés doit alors tenter de retrouver la casserole en tapant sur le sol. Bien entendu, les copains peuvent le guider: « chaud », « froid », « à gauche »… « tout droit »!
Succès garanti !

1.2.3. soleil
Un des joueurs se place beaucoup plus loin devant les autres en leur tournant le dos et il compte à voix haute: « 1.2.3. soleil ». A la fin de cette phrase, il se retourne brusquement. Les autres joueurs, qui étaient en train d’avancer vers lui, doivent alors s’arrêter net et rester figés dans leur position. Si l’un d’entre eux bouge, il doit retourner au point de départ. Le gagnant est celui qui rejoint le premier le meneur de jeu.

« Jacques a dit »
« Jacques a dit: levez-vous… » tout le monde se lève !
« Jacques a dit: sautez… » tout le monde saute !
« Arrêtez !  » Ce n’est pas Jacques qui l’a dit… on continue à sauter !
Ce bon vieux « Jacques a dit » a déjà amusé nos parents… il amuse encore tout le monde !

Chat perché
Chat perché, chat couleur… Un grand classique des jeux de « course-attrape » où le chat détermine quel élément protègera de ses assauts ! Chat perché: on est protégé lorsque l’on est en hauteur. Chat couleur: il suffit de toucher une certaine couleur pour être à l’abris. A toi d’inventer « d’autres chats » !

Le chat et les souris
Accrocher un foulard ou un mouchoir à l’arrière des joueurs (coincé dans la taille du pantalon ou de la jupe). Ce sont les petites souris… Reste au chat à les attraper par la queue !

« J’ai perdu mon mouchoir »….
Les joueurs s’assoient en cercle et l’un d’entre-eux tourne autour de celui-ci en tenant un mouchoir… Tous chantent: « J’ai perdu mon mouchoir, à la porte du trottoir… Essayez de me rattraper… Essayez de me rattraper… » A un certain moment, il lâche le mouchoir derrière un des participants. Celui-ci doit alors se lever rapidement et le rattraper au plus vite !

Petits sumos
On trace un grand cercle dans le sable ou dans la terre… Deux petits sumos vont s’y affronter. Rien de plus simple: il suffit de faire sortir l’autre des limites en le poussant !

Le Petit Poucet
Tout comme dans le célèbre conte, il suffit de partir se cacher en laissant des traces sur le trajet… petits cailloux par exemple !

L’équipe gagnante
Comme son nom l’indique, il s’agit d’affronter plusieurs équipes. Au programme: course de relais, à définir au gré de l’imagination:
– Cuillère dans la bouche avec une pomme de terre (une balle de ping- pong ou un oeuf.. dur !) qui ne doit pas tomber.
– Sauts dans un sac en tissu
– Parcours d’obstacles divers
– Lacets noués 2 par 2
A chaque fois, les participants doivent effectuer le trajet défini et revenir taper dans la main du joueur qui prendra le relais. Attention: un faux pas et on refait tout le trajet.
Gagnants: la première équipe où tout le monde est passé !

Petits détectives.
Les joueurs se placent en cercle. L’un d’entre eux est au centre et tout le monde l’observe un instant. Il sort, le temps de changer quelque chose sur lui (mèche de cheveux, bouton de chemise ouvert, bijou déplacé…) A son retour, les autres devront deviner ce qui a changé !

Croque la pomme…
Il est parfois comique de croquer une pomme, surtout 2 par 2 et sans les mains !!! Prendre une bassine d’eau, placer une pomme… 2 joueurs doivent en croquer des morceaux.

Variante: enduire la pomme de confiture ou de sirop de Liège et la tenir suspendue entre le visage des deux joueurs qui se font face ! Miam, qui en mangera le plus ?

Jeu du « Post it »
Le meneur de jeu écrit des noms de personnages (célèbres ou pas) sur des post- it et en place un sur le front de chaque joueur.
Chacun à son tour, on pose des questions: « Est-ce que je suis une fille ou un garçon ? »; « Suis-je célèbre ? », « Suis-je un chanteur ? »… Les autres joueurs qui voient bien-entendu le nom inscrit sur le post-it répondent aux questions. Le premier qui a trouvé le personnage inscrit sur son post-it a gagné !

Jeux de mime
Tout simple: Une personne est désignée pour faire deviner aux autres. Celui qui trouve le remplace et ainsi de suite.
Mimes en cascade: Quelques joueurs sont mis à part et une personne mime une action précise à un autre joueur. Celui-ci reproduit alors le mime devant un autre joueur revenu dans la pièce. Ce dernier reproduit encore une fois le mime à un nouveau joueur et ainsi de suite. Amusant: on compare le premier mime et le dernier 🙂
Frères et soeurs: Dresser une liste de choses à mimer en double exemplaire. On divise les joueurs en 2 groupes et chaque groupe tire au sort dans une liste. Dès le top départ, les membres des deux groupes se mettent à mimer. Il faut retrouver celui de l’équipe adverse qui a la même chose à mimer.
L’ambassadeur: Le relais du mime ! On désigne un meneur de jeu (tirage au sort ou parent) qui dresse une liste de mots. Il se place à distance égale des 2 équipes et au top départ chaque équipe envoie un ambassadeur pour recevoir le mot qu’il doit faire deviner à son équipe. Il faut bien entendu veiller à ce que l’équipe adverse n’entende pas les suggestions et la réponse des membres de l’autre équipe. Celui qui a trouvé le mot va chez le meneur de jeu qui lui chuchote le mot suivant et ainsi de suite. La première équipe qui a mimé l’ensemble des mots de la liste a gagné.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someonePrint this page