Voici l’oiseau de l’année!

La Perdrix grise ou Rebhuhn (DE), Feldhong (LUX), Grey Partridge (EN) est l'oiseau de l'année 2021!

©Adobe Stock – As13Sys

Cette espèce a toujours fait partie du milieu agricole en Europe. C’était l’oiseau caractéristique du paysage rural, car il est idéalement adapté aux champs, ce qui se reflète également dans son nom luxembourgeois « Feldhong » (oiseau des champs).

Une espèce menacée!
Les paysages avec des haies, des chemins de campagne, des prairies et des pâturages, des champs de céréales et de pommes de terre ainsi que des jachères forment l’habitat typique de la Perdrix grise et ces derniers sont devenus de plus en plus rares. Rien d’étonnant donc d’apprendre que cet oiseau figure désormais sur la liste rouge des espèces menacées.
Concrètement: Il y a seulement 60 ans, la population au Luxembourg était estimée à plus de 6.000 couples – aujourd’hui, il n’en reste que 10 à 20. C’est l’une des raisons pour lesquelles ce gallinacé a été choisi comme oiseau de l’année.

D’où est-elle originaire?
La Perdrix grise provient de steppe de l’Asie et de là elle s’est répandue vers l’Europe centrale. Lorsque la végétation a atteint un certain stade, la période de reproduction commence. C’est alors que l’oiseau creuse un petit trou dans le sol et y pond de 8 à 20 œufs. Ces derniers sont couvés pendant plus de 3 semaines. Une fois que les petits sont éclos, ils suivent leurs parents et commencent à se nourrir par eux-mêmes. Ce sont des nidificateurs qui deviennent très vite indépendants. Les perdrix grises restent à proximité de leur zone de reproduction même en hiver, mais plusieurs groupes familiaux se rassemblent. Ainsi, chaque individu est mieux protégé contre les ennemis et les intempéries.

« Leur donner une chance » de survie
Les paysages florissants sont essentiels si l’on veut donner encore une chance aux 10 à 20 couples de perdrix grises présentes dans notre pays. Les jachères fournissent nourriture et cachette, tout comme les haies. Les pertes sont élevées, en particulier lors de la reproduction. De nombreux jeunes oiseaux deviennent les victimes d’un ennemi naturel, comme p.ex. des rapaces ou des corbeaux. S’il y a peu d’abris, les renards et les fouines ont aussi la partie facile. En outre, le manque d’insectes entraîne une mauvaise alimentation des poussins.

Comment stabiliser la population?
La Perdrix grise n’a une chance au Luxembourg que si de nombreuses mesures sont prises en même temps. Il convient ici de mentionner en particulier le règlement sur la biodiversité dans l’agriculture. Les agriculteurs qui participent à ce programme et aménagent p.ex. des bordures de champs ou des jachères florales reçoivent une subvention. Cette mesure aide non seulement l’oiseau de l’année, mais aussi tous les autres habitants des champs tels que les insectes, l’alouette des champs, le vanneau, la caille et le faisan. Plus d’infos à ce sujet sur agriculture.public.lu.

Cliquez pour télécharger la brochure…

Infos et activités pédagogiques
Chaque année, l’oiseau de l’année est présenté dans les écoles à travers la campagne « Schoul an Natur » (école et nature). Cette année encore, les cycles 3 et 4 des écoles primaires recevront une brochure de natur&ëmwelt qui fournit des informations sur la Perdrix grise. Cette brochure et le dossier contenant de nombreuses idées de jeux, un quiz et un dessin à colorier conviennent également pour l’enseignement à domicile et peuvent être téléchargés à partir de l’offre pédagogique sur naturemwelt.lu.