Schueberfouer

Elle nous donne rendez-vous chaque année, fin août, au Glacis ! Créée, il y a plus de 650 ans par Jean l'Aveugle, Comte de Luxembourg et Roi de Bohème, la « Schueberfouer » était à l'origine une foire marchande. Aujourd'hui, cette manifestation populaire est devenue l'une des plus importantes fêtes foraines d'Europe. Elle s'installe chaque année, dans les environs de la Saint - Barthélemy, (24 août) pour une vingtaine de jours sur le champ du Glacis.

Au programme: des  centaines d'attractions et de manèges... sans oublier les nombreux marchands et camelots. Des milliers de  visiteurs de tous âges se rendent chaque année à la « Schueberfouer » !

Malheureusement, ce rendez-vous a du être annulé cette année en raison de l'épidémie COVID19. Quelques manèges et autres attractions se sont cependant installée à travers la Ville cet été.

Pour la petite histoire…
C’ est l’une des plus vieilles traditions luxembourgeoises célébrées encore aujourd’hui. C’est Jean l’Aveugle, Roi de Bohème et Comte de Luxembourg, qui fonda la foire par la Charte du 20 octobre 1340.  « Elle [la foire] commencera chacun an la vigile de la fête de St. Bartholomé, et durera huit jours continuels tous entiers en cette matière. » Ce texte explique pourquoi la date où débute «Schueberfouer» correspond à la date du 24 août, fête de la Saint-Barthélemy.

Selon certains, le mot « Schueberfouer » viendrait de «Schuedbuerg»(lieu où se situait la foire à l’origine, plateau du Saint-Esprit).  De là, le mot se serait transformé en  «Schuedbuerg» et puis «Schuedbermiss» et ensuite «Schuebermës ».

Jusqu’à la Révolution française, la «Schueberfouer» était surtout un grand marché, avec également un marché de bétail, le «Marché de la Saint-Barthélémy». C’était un haut lieu de commerce où l’on vendait divers articles tels des tissus, de la porcelaine et encore toutes sortes de marchandises.

Il faudra attendre le  18e siècle pour que  la «Fouer» devienne plutôt un lieu d’amusement avec des concerts, des jeux d’adresse…et de bons plats à déguster. C’est en 1893 que la  «Schueberfouer» s’installe au Glacis à son emplacement actuel.  La grande-roue y trouve sa place dès le début du 20e siècle.

La Schueberfouer et la tradition qui l’accompagne – le « Hämmelsmarsch » – sont inscrits depuis 2008 à l’inventaire national du patrimoine culturel immatériel.

La 680e édition aurait du démarrer le 21 août 2020. La Ville de Luxembourg a souhaité marquer ce moment par une cérémonie célébrant le personnage clé de la naissance de la Schueberfouer et un des souverains les plus connus de l’histoire du pays, Jean l’Aveugle. A cette occasion, le monument érigé en 1975 par la Ville près du champ des Glacis en l’honneur de Jean l’Aveugle, a été rénové et ses alentours réaménagés, afin de mieux mettre en valeur cet espace dédié à un personnage-clé de l’histoire de la capitale.


Photos © Phototheque VdL Laurent Blum