Tiques -danger

Tout le monde a entendu parler des infections pouvant être transmises par les tiques. C’est lors de balades dans la nature, dans les hautes herbes ou dans les forêts, que nous risquons de les rencontrer. Ce parasite qui se nourrit du sang de l’ « hôte » sur lequel elle a élu domicile peut ainsi en quelques jours augmenter considérablement son poids initial. Malheureusement, il est rare de sentir le moment où l’on se fait « piquer » par une tique, celles-ci dégageant à ce moment-là une substance anesthésiante.

Les risques:
La tique peut transmettre plusieurs types de maladies à l’homme, dont la borréliose (ou maladie de Lyme) ou encore – l’encéphalite à tiques (causée par un virus).
Mais il y a également d’autres maladies qui peuvent survenir (ehrlichiose, piroplasmose…)

L’encéphalite à tiques peut être évitée grâce à une vaccination. Celle-ci est recommandée aux personnes ayant des activités rurales de loisirs (camping, randonnées pédestres, cueillette, jogging ou VTT)…

Comment peut-on éviter les piqûres de tiques?
-Eviter les zones à risque (hautes herbes, buissons et arbustes de forêt.
– Portez des vêtements longs, clairs et couvrants, tout en veillant à rentre le bas du pantalon dans les chaussettes.
– Porter un chapeau ou une casquette.

Lorsque l’on a été dans une « zone à rique », examiner le corps attentivement, surtout les zones chaudes, humides et poilues, comme le creux des aisselles, les aines, le creux des genoux ainsi que la nuque, le dos et derrière les oreilles. Chez les enfants, inspectez-bien le cuir chevelu !
Veillez également à secouer les habits portés dans la nature car les tiques peuvent s’y nicher et piquer après plusieurs heures.

Que faire si on découvre une tique sur la peau?
– Enlevez-la le plus rapidement possible, car les maladies transmises par les tiques le sont rarement durant les premières 48 heures.
– Enlevez la tique avec une pincette ou une pince à tiques spéciale en la fixant le plus près possible de la tête à crochets et en la retirant uniformément en tirant vers le haut. Attention:  Veillez à ne pas casser la tique et à l’enlever entièrement. Désinfectez ensuite l’endroit avec un désinfectant local classique.
Surveillez ! Si un syndrôme grippal ou une rougeur apparaît dans le mois suivant une piqûre de tique, consultez le médecin sans tarder!
tiques-depliant-mini

A télécharger:
Ce dépliant montre comment se protéger contre les morsures de tiques et quoi faire si on se fait piquer.
Il peut être téléchargé en Français et en Allemand sur www.sante.public.lu


Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someonePrint this page