Accueillir un animal de compagnie dans la famille…

Chaque année, à l'approche des départs en vacances, de nombreux animaux prennent"contraints et forcés", le chemin des refuges... Avec les restrictions actuelles, les projets de voyages sont chamboulés et certains envisagent d'en profiter pour adopter un animal. On le sait, on le répète, mais un très grand nombre d'animaux arrivent tout au long de l'année à l'asile, d'où la nécessité de répéter qu'accueillir un animal rime avec "engagement"!

Un coup de de tête ?
Bon nombre de personnes acquièrent un animal trop à la légère, parce qu’ils sont habitués à avoir tout et tout de suite. Certains achètent un animal comme un jouet, tout simplement parce qu’un enfant ne cesse de le réclamer ! Tout le monde n’est pas animé par des pensées aussi futiles et inconscientes, mais il faut cependant se poser plusieurs questions avant d’accueillir un animal de compagnie.

  • Est-ce qu’il y aura la présence suffisante d’une personne dans le foyer pour que l’animal ne se retrouve pas seul pendant de longues journées? Si un chat peut s’en accommoder, cela devient plus délicat si on désire accueillir un chien.
  • Qui sortira le chien?
  • Quelqu’un aura-t-il le temps et la patience de l’éduquer pour qu’il devienne propre?
  • Quand et comment pourra-t-il se défouler?
  • Si l’animal doit être dressé, qui y consacrera du temps?
  • A-t-on pensé aux coûts que cela engendrera pour la nourriture, les soins vétérinaires etc.
  • Qui gardera l’animal pendant les vacances s’il ne peut pas nous accompagner?
  • Qui viendra nourrir le chat?

C’est décidé, vous voulez accueillir un animal !
Il faut acquérir un animal après de mûres réflexions mais également en fonction de son mode de vie, de ses attentes, de son degré de patience etc. Intéressez-vous à la race de votre choix, informez-vous sur le caractère et les besoins de l’animal qui peuvent différer d’une race à l’autre… Si vous choisissez de recueillir un animal auprès d’un refuge, ils pourront vous guider en fonction de l' »histoire personnelle » des animaux recueillis.
Les petits chiots et chatons sont toujours attendrissants… Au moment où l’on décide d’accueillir un animal dans son foyer, il faut « voir plus loin » que cette jolie petite boule de poils !

lnpa

© Ligue Nationale pour la Protection des Animaux

Un bon conseil
Une fois la décision prise d’adopter un animal, renseignez-vous dans les différents asiles répartis au Luxembourg. Si jamais vous ne trouvez pas l’animal qui convient à votre famille, adressez-vous à des éleveurs agréés. Leurs adresses peuvent être renseignées par exemple par la Fédération cynologique luxembourgeoise (fcl-dog.lu).  Une fois que vous aurez accueilli l’animal, faites-le castrer et ne manquez pas de le faire identifier par micropuces.

Contacts:

Asile de Gasperich
48 13 13 1
www.deierenasyl.lu

Asile de Dudelange
51 61 21 847
www.asile.lu

Asile d’Esch-sur-Alzette
54 74 48
sepa.lu

Asile de Rumelange
56 50 73

Déierefrënn Lëtzebuerg
92 31 37, 52 19 03
www.deierefrenn.lu

Déiereschutz Norden
95 75 36
deiereschutznorden.musicker.net

SPA Differdange
621 197 081

SPA Rédange/Attert
23 63 03 80

SPA Schifflange
54 92 82

Sos Animal
661.791.216

SOS Animaux
26 78 00 88
www.sos-animaux.lu

Privaten Déiereschutz
34 85 01
www.deiereschutz.lu