Les fêtes de Noël

L’Avent

Les 4 semaines précédant noël, dimanches compris, correspondent à l’Avent . Ce mot vient du latin adventus qui signifie venue. Pendant cette période qui prépare à la venue du Christ, certains chrétiens allument chaque dimanche une bougie. La couronne suspendue aux portes serait une tradition venue d’Allemagne. Elle est tressée le premier dimanche de l’Avent et ornée de rubans. Pour patienter, les enfants découvrent chaque jour une surprise dans leur calendrier de l’Avent.
Réaliser un calendrier…

Symboles et décorations de Noël

sapin-3Les bougies
Il y a très longtemps déjà, on allumait un grand cierge la veille de Noël pour symboliser le Christ. Aujourd’hui, dans de nombreuses familles, on allume encore des chandelles décorées de branches de pin ou de sapin lors du réveillon de Noël.

L’arbre de Noël
Il est le reflet des richesses que nous offre la nature. Déjà les Celtes associaient un arbre à chaque mois lunaire. Le sapin de Noël tel que nous le connaissons remonte à la Renaissance dans les pays germaniques et est mentionné pour la première fois en 1521 en Alsace. A l’origine, on dressait un arbre du Paradis garni de pommes rouges le 24 décembre, jour de la fête d’Adam et Ève. L’arbre illuminéapparaîtra un siècle plus tard, en Allemagne. On place alors une étoile au sommet du sapin, celle qui guida les Rois Mages et qui symbolise la lumière.

boule-noel

Les boules de Noël
Elles firent leur apparition en 1858. Cette année-là, l’hiver fut si rude, qu’un artisan eut l’idée de créer des boules en verre pour remplacer les pommes qui faisaient défaut.

S’embrasser sous le gui
Symbole de l’immortalité, le gui était brûlé par les druides pour rendre hommage aux divinités. Il était ensuite suspendu au cou des membres de l’assistance et aux portes des maisons en guise de protection. Au IVe siècle, l ‘Eglise le remplaça par le houx, mais la tradition de s’embrasser sous le gui persiste dans de nombreux pays…

gui

La bûche de Noël…
Il y a très longtemps, la veille de Noël, il était coutume d’aller chercher une énorme bûche de bois que le maître de maison plaçait dans l’âtre. Le tronc était arrosé d’huile, de sel et de vin cuit et l’on récitait des prières… Dans certaines familles, la mère ou les jeunes filles de la maison étaient chargées d’allumer la bûche avec les tisons de l’année précédente. Les cendres avaient le pouvoir de protéger la maison de la foudre et du diable. Lorsque les premiers poëles de chauffage apparurent, cette tradition fut adaptée et une petite bûche remplaça la grosse. Elle était placée au centre de la table et décorée. Aujourd’hui, la bûche de Noël est devenue un gâteau roulé, enrobé de crème au beurre ou de crème fraîche… et ses décorations se dégustent également.

Le Père Noël
Ce sont les émigrants hollandais qui, au début du XVIIe siècle, emmenèrent Sinterklaas avec eux dans la future ville de New York.
Désormais appelé Santa Claus, on en profite également pour échanger sa mitre contre un bonnet, troquer sa crosse contre un sucre d’orge et on lui offre 8 rennes pour tirer un traîneau… C’est un célèbre poème « A Visit From St. Nicholas », publié le 23 décembre 1823 dans le journal Sentinel de New York, qui rendit ce personnage célèbre dans le monde entier. Initialement vêtu de vert, une célèbre marque de soda lui attribuera la tenue rouge et blanc que nous connaissons aujourd’hui.

pere-noel
bricolages-noel

Des bricolages pour la Noël…

bricolages-cadeaux

Des cadeaux à bricoler…

cartes-de-voeux

Les cartes de voeux

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someonePrint this page