La Chandeleur – Liichtmessdag

liichtmesdaagLe nom de la fête vient du latin  » festa candelorum » qui veut dire fête des chandelles. La fête de la Chandeleur est liée à la Lumière, à la Purification et à la Prospérité.

Pourquoi le 2 février?
C’est le jour de la présentation de Jésus au Temple et de la Purification de la Vierge. Pendant cet office de nombreux cierges étaient bénits et allumés.
Mais les païens célébraient déjà cette fête… ils brûlaient des cierges qui avaient le pouvoir d’éloigner les mauvais esprits, de protéger les foyers et les champs. Dès la fin de l’Empire Romain, les rites païens furent remplacés par des fêtes religieuses : c’est ainsi que la fête de la Chandeleur naquit.

Au Luxembourg
Cette fête s’appelle « Liichtmessdag » (journée de la bénédiction des bougies). Les enfants vont de maison en maison pour souhaiter santé et bonheur. Ils tiennent un lampion fabriqué par leurs soins et chantent une célèbre chanson. Pour les récompenser, on leur donne une friandise.
Fabriquer une lanterne…
Voir les paroles de la chanson « Léiwer Herrgottsblieschen »…

On mange traditionnellement des crêpes le jour de la Chandeleur. Pourquoi?
En effet, celle-ci est ronde et dorée comme le soleil qui revient lentement après l’hiver… Des crêpes étaient également distribuées aux pèlerins qui arrivaient à Rome pour célébrer la fête. Les paysans, quant à eux, ne manquaient pour rien au monde la préparation des crêpes sensées protéger la récolte et le foyer du malheur…
Certaines coutumes et croyances sont directement liées à leur préparation:
– Faire sauter les crêpes avec une pièce dans la main
– Préparer les crêpes à la lueur des chandelles
– Si la crêpe ne tombe pas par-terre… bonheur assuré jusqu’à l’an prochain !
La recette pour faire des crêpes…

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someonePrint this page